Par hasard

Très jeune et grâce à ma Maman, je me suis intéressé aux arts plastiques.
Méconnaissant ma capacité à créer, j’ai regardé et admiré le travail des peintres classiques.
Puis par leur spontanéité et leur aisance, les impressionnistes m’ont attiré vers eux et ils ont toujours ma préférence. C’est tardivement et par hasard que j’ai commencé la sculpture, probablement pour gommer le coté factice du dessin que je n'étais pas capable de réaliser, celui de la lumière portée par l'ombre.
Dans un tableau, la lumière est l’oeuvre de l’artiste peintre. Le sculpteur, lui doit être modeste car rien n’est illusoire dans son travail. C'est le modelage des lignes et des surfaces qui reflète la lumière environnante. Elles vont capter cette lumière ambiante pour attirer le regard et susciter l’imagination.
Autodidacte, mes aspirations, fils conducteur de l’inspiration, vont aux corps et aux visages, plutôt ceux des femmes par la tendresse de leurs courbes. 
J’ai eu la chance de travailler avec Claude BERTRAND (sculpteur à Mazières en Gâtine 79) et Françoise BOUDIER (sculptrice à Nantes) qui m’ont appris le plaisir de créer des formes en dialoguant avec la matière.
Art plastique ou plasticité artistique, j’ai découvert dans la sculpture le coté concret et sensuel des formes et des matières.

 

Patrice Guéry sculpteur

© 2023 par [Patrice Guéry, n° Siret 841 141 070 00018,  mise à jour septembre 2020]. Créé avec Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now